L’emploi automobile exige un savoir être et un savoir-faire

Le domaine automobile au Québec

Le Canada est l’un des dix grands fabricants de véhicules légers dans le monde. L’industrie automobile du Canada, constitue le cœur de la production des véhicules automobiles dans la région de l’Amérique du nord et aussi il représente la base de ces fabricants de voitures dans les grands lacs.
Au Canada, plus de deux millions des véhicules sont rassemblés par année et cela dans les usines de cinq noms de marques très connues dans le monde. Plus de sept cents fournisseurs de pièces, y compris les principales entreprises locales, assurent l’approvisionnement des pièces nécessaires pour l’industrie automobile au Canada.

La mécanique automobile est l’un des principaux métiers d’avenir pour les jeunes

Le secteur automobile fournit un grand nombre d’offres d’emploi pour les jeunes qui cherchent un emploi stable et avec un bon salaire. Il existe différents postes motivants et en pleine évolution, sachant que le secteur automobile est en avancement permanent et les défis sont encore en continuité, il faut alors combler, l’insuffisance de la main-d’œuvre qualifiée.
Obtenir un diplôme professionnel en mécanique automobile ou un diplôme de formation offerte par un institut privé, permet de s’introduire dans le domaine d’emploi automobile. Mais l’essentiel pour réussir sa carrière est d’avoir certaines qualités telles que la persévérance, la patience, et la flexibilité. La mécanique automobile est un travail qui n’est pas aisé, pour l’exercer il faut êtretrès passionné et ne pas avoir peur de se salir les mains.

Une formation continue est nécessaire pour développer sa carrière

Bien que ce soit ses diplômes et certifications, il ne faut jamais oublier de faire des formations continues progressivement selon l’évolution de son travail. La formation continue permet de suivre le rythme de développement du secteur, et de rester à l’affût des nouvelles technologies.
Le secteur automobile est un domaine qui évolue de façon rapide, ce qui demande d’être toujours informé des nouveautés et aussi les conseils des mécaniciens expérimentés sont très utiles pour les nouveaux venus dans le domaine.

Un métier valorisant

Les voitures sont toutes différentes et le fait de trouver et de résoudre le problème de chaque voiture rend le métier très important.Cela apporte une grande valeur et un grand sentiment de fierté au mécanicien automobile.Il faut creuser et chercher pour trouver ce qui ne fonctionne pas dans la voiture, tout en étant patient et responsable car la vie de l’automobiliste est en jeu.
Tous les métiers liés à la mécanique automobileont un point commun, il s’agit d’utiliser son savoir pour trouver le problème dans la voiture, de ce fait il y aura beaucoup d’occasions d’être reconnu devant les collègues et les patrons. C’est très motivant et ça encourage les employés vers l’avancement et le progrès ce qui mène au développement du métier.

Un secteur très exigeant

Tous les gens qui ont déjà exercé le métier de mécanicien automobile, ont une facilité de trouver un autre emploi avec un bon salaire et des avantages sociaux très intéressants, car les concessionnaires et garagistes sont toujours à la recherche de candidats ayant des connaissances approfondies dans le domaine.
Il ne faut jamais courir après l’argent. L’essentiel, d’abord, est de prendre le temps en développant ses connaissances et expériences et par la suite, chercher un bon emploi avec de bons avantages.
A retenir :
Si vous êtes curieux et ouvert aux changements ; si vous montrez l’esprit d’initiative et vous recherchez l’excellence, vous ne manquerez jamais de travail dans le domaine automobile.

Le savoir-être est le critère le plus recherché dans le marché d’emploi

Dans le domaine automobile, il est très difficile de trouver une main-d’œuvre très compétente en savoir, savoir-faire et savoir-être. Bien qu’ilsoitfacile de trouver une personne ayant les compétences techniques, ce n’est pas le cas pour la qualité de la personne elle-même.Chaque directeur aime avoir un personnel avec un bon savoir-être et il ne peut pas faire dépasser un mauvais caractère face aux compétences.
Dans le but d’éviter des poursuites judiciaires reliées à l’atteinte à la réputation des candidats, il y a des règles à suivre. Il est important de souligner que le droit au travail est un droit essentiel. Porter préjudice à un individu dans le but de nuire à son employabilité est passible de poursuite judiciaire. (Référence article de loi). Pour cette raison, plusieurs grandes entreprises ne fournissent plus de références d’emploi depuis plus d’une décennie, mais se contentent de fournir des confirmations d’emploi.
Pour ne pas prendre le risque lors de l’embauche de nouveau personnel, il faut suivre quatrerègles bien précises. Si ces règles sont bien appliquées, vous aurez moins de problèmes et de conflits.

  • Faire signer une autorisation au candidat.
  • Ne pas contacter plus de deux employeurs, les plus récents.
  • Utiliser le suivi en questionnaire contenant des questions et réponses aussi objectives que possible.
  • La promesse de confidentialité de la part de la personne prenant les références.

Le savoir-être représente la priorité

Les futurs employés dans le domaine automobile, doivent certainement avoir un bagage de compétences et de connaissancesde base, mais l’essentiel est d’avoir un savoir-être exemplaire.
La formation représente un avantage chez les recruteurs, lors de la recherche d’un nouveau candidat, mais la priorité est l’attitude de la personne. Chaque candidat possède certains caractères permettant :

  • Une communication efficace au sein de l’entreprise ou au sein de l’équipe. C’est un caractère très recherché par les recruteurs de nos jourset d’ici les prochaines années
  • la maitrise de soi
  • de s’adapter aux situations, les gens ouverts aux changements sont les plus recrutés. Cette aptitudemontre une capacité d’adaptation et d’apprentissage et un désir de développer leurs connaissances ce qui permettra une évolution rapide
  • le travail en équipe
  • le contrôle de ses émotions
  • de faire preuve de diplomatie,
  • de prendre l’initiative ; cette capacité à anticiper ce qu’il faut faire, permet d’atteindre les résultats fixés dans les brefs délais, et par conséquent, une reconnaissance auprès du directeur
  • La maturité, l’intelligence et le leadership seront aussi des concepts à mettre en pratique en tant que membre d’une équipe pour tirer son épingle du jeu

Toutes ces qualités s’avèreront de précieux atouts, car les jeunes employés seront appelés à gravir rapidement les échelons. Bref, nous assisterons à une guerre de talents, ce qui s’avèrera cependant un point en faveur des employés face aux dirigeants d’entreprises pour négocier de bonnes conditions de travail.

Le September 8, 2018
CFAQ