Quelle est la meilleure approche pour les walk-ins?

OK, soyons honnêtes si je vous pose la question : « Quelle est LA phrase d’approche trop utilisée dans tout endroit de vente ? » Si vous avez répondu : « On peut vous aider ? », vous avez devinez juste ! Et quelle sera la réponse typique de ce client qui vient d’entrer ?… Non, c’est bon ! Je regarde seulement. Soyons réalistes, un client ne fait pas juste regarder. S’il s’est déplacé pour se rendre à un endroit, il a une intention d’acheter. Aujourd’hui, ou plus tard, mais l’intention est présente.

Alors, que devez-vous faire lorsque vous avez des clients qui entrent ? Je vous propose ici 5 façons de les accueillir qui pourraient faire toute la différence à la fin de vos journées et dans l’atteinte de vos objectifs.

 

meilleure approche

 

On les questionne!

Il aurait été établi que l’approche qui dès l’abord demande s’ils sont déjà venus auparavant serait nettement gagnante. En fait, on établit ainsi pour le client le lien suivant : on demande s’ils sont déjà venus, donc l’endroit lui est familier, un endroit familier est un endroit où nous sommes bien et en sécurité, se sentir bien et en sécurité nous permet d’être en confiance. Et la confiance nous fait acheter.

Si le client répond par l’affirmative, il est bien évident que l’on devra tout de suite profiter du moment en répondant que nous sommes bien heureux de les voir de retour et de leur confiance envers votre établissement. Et si le client vous dit que non, il n’est jamais venu. On profite tout de suite de l’ouverture en l’invitant à vous suivre. Et vous lui dites combien vous êtes heureux de l’accueillir et d’être là pour lui aujourd’hui.

meilleure approche

On les reconnaît !

 Un client peut être déjà venu, il est important de démontrer que vous le reconnaissez. Si le prénom vous échappe il est important de faire appel à la conversation qui vous avez déjà eu. Prouvez que vous avez été à l’écoute à la première rencontre et que vous vous souvenez d’eux, mais de ce qu’il recherche. Si le client n’est jamais venu auparavant. Démontrez une écoute et un intérêt, demandez leur nom, afin de l’utiliser. Répéter un nom vous permet de mettre votre client au centre de la conversation. Il se sentira ainsi important, pour vous.

 

On parle météo !

 Oui, vous avez bien lu ! Oui, on parle de météo partout et c’est le sujet neutre par excellence. Mais, la météo nous en donne pour notre argent et nous est servie sur un plateau d’argent donc, on l’utilise, un point c’est tout. En fait, votre client s’attend probablement à toutes les questions possibles lorsque vous l’approchez, mais pas à vous entendre lui demander ce que vous pensez des dernières journées de beaux temps que nous avons eu ! Le point crucial ici est, de vous assurer de répondre rapidement à ce que le client y répondra, et de glisser ensuite tranquillement et subtilement vers le besoin du client et de son pourquoi de sa visite dans votre établissement.

 

meilleure approche

 

On le complimente !

 Je ne vous dis pas de lui dire qu’il est le plus beau client qui est entré aujourd’hui. Il s’agit d’y aller ici avec beaucoup de doigté. Car, si vous faites un faux pas dans cette approche, vous allez être catégorisé comme le comique et perdez alors ce qui est le plus important pour vous : votre crédibilité ! Donc, on évite les : vous êtes magnifiques aujourd’hui. Et on opte plutôt pour un compliment en lien avec votre industrie. Ainsi, pour un concessionnaire automobile on pourrait dire : est-ce que je vous ai vu arriver avec une Mazda Miata 1996 ! Je crois que ce modèle a été leur plus performant !

 

On les intrigue !

 Avoir un attrait central est un sujet de conversation immédiat ! Vous mettez un Ford F-150 de couleur rose métallique tout équipé en plein centre de votre salle et vous aurez une conversation d’approche à tout coup avec les clients entrants. Qu’ils soient ou non en accord, ils vont vous parler et vous n’aurez plus qu’à écouter et livrer.

Mais en fait, votre approche doit être au bon moment et bien calculée. Si vous approchez trop rapidement le client qui entre, il ressortira aussitôt. Par contre, si vous attendez trop, il partira avec le sentiment d’avoir été ignoré. Il faudra bien tout calculer !

 

A lire: Est-ce mieux de vendre ou échanger son véhicule?

Inscrivez-vous à jobondemand.ca

Le juin 29, 2017
Humark