Entrevue avec Jessica de Ladies On Wheels

  1. Racontez-nous les débuts de votre entreprise?

Premièrement, il s’agit beaucoup plus d’une organisation que d’une entreprise. Nous utilisons même le terme de famille. Au début, Véronique Bouchard a créé ce groupe après un ‘’t’es pas game de rassembler toutes les passionnées de voiture’’ dans le but de montrer aux hommes que les femmes avaient leur place dans le domaine automobile. Rapidement, le groupe a pris de l’ampleur et elle a demandé de l’aide à Jennyfer et moi pour assurer la gestion et le bon fonctionnement de toute l’organisation et des membres du groupe.

Au début, toutes les passionnées de voiture pouvaient s’inscrire au groupe. La popularité du groupe a fait en sorte que nous avons dû changer un peu les critères, car il y avait trop de filles qui voulaient s’inscrire et qu’elles ne participaient pas aux activités. Nous avons donc, à ce moment, instauré les critères de sélection des membres du groupe Ladies On Wheels. Les femmes qui voulaient faire partie du groupe devaient avoir 2 modifications majeures sur leur voiture.

  1. Pourquoi faites-vous ce que vous faites, pourquoi avez-vous bâti un tel projet ?

J’ai un peu répondu à la question dans la réponse précédente, mais en gros c’était vraiment pour rassembler les femmes du domaine automobile.

  1. Votre objectif à court, moyen et long terme quel est-il ?

L’objectif de LOW est et sera toujours le même soit; rassembler les femmes qui sont dans le domaine automobile. C’est également de leur procurer un sentiment d’appartenance et de confiance. Exemple une membre qui a une question peut communiquer avec une autre membre ou écrire dans le groupe privé sans se faire juger ou insulter. Une femme dans le monde automobile c’est souvent difficile de s’intégrer. Parfois elles ont le sentiment d’avoir l’air ‘’conne’’ avec des questions qui peuvent être plus de base. Il faut simplement se dire que tout le monde a commencé quelque part à un certain moment alors le groupe peu, à mon avis, leur procurer une confiance supplémentaire afin de grandir dans ce domaine. L’objectif est de continuer d’offrir cet environnement aux membres.

  1. Avez-vous un mentor ?

Je ne suis pas certaine de comprendre à 100% la question. De la façon dont je l’interprète, on se fie sur nous –même et surtout sur l’opinion des membres. Il s’agit de notre vision. Nous portons le groupe à représenter nos valeurs et la façon dont nous aimerions que tout le Québec voit les femmes dans le domaine automobile.

Lorsqu’on veut faire un nouveau modèle de chandail exemple on demande aux membres, on leur laisse toujours la porte à venir nous amener des solutions et des nouvelles idées. Notre groupe fait notre force et il s’agit d’un travail d’équipe.

  1. Parlez-moi de votre vision de l’industrie automobile au Québec?

Le domaine automobile est un domaine très masculin aux yeux de tous. Je suis presque certaine que toutes les filles du groupe pourraient témoigner de leur expérience à ce sujet. Je crois que l’industrie automobile ici ne mise pas assez sur les femmes. La vision de la chose serait surement très différente. Le stéréotype classique de la femme en bikini à côté d’une voiture de sport qui appartient à un homme. Pourquoi pas le contraire? Pourquoi les femmes sont vues de cette façon? Je comprends que la ‘’coutume’’ veut cela, mais je ne comprends pas que les femmes ne sont pas vues au même pied d’égalité que les hommes pour ce domaine. Les hommes que nous rencontrons nous disent souvent la même chose soit; C’est à une fille cette voiture..???

Je ne comprends toujours pas que les gens soient si étonnés. C’est presque triste. Je crois qu’avec Ladies On Wheels nous prouvons aux gens la force et la présence féminine que nous pouvons avoir dans l’industrie automobile.

  1. Que représente la réussite à vos yeux?

Rassembler le plus de femmes possible dans le groupe afin de leur donner un sentiment d’appartenance et qu’elles soient à l’aise sans se faire juger.  C’est le but et la réussite de LOW. Chaque fille qui nous dit qu’elle se sent à l’aise et pour nous un pas vers la bonne direction.

  1. Quel a été votre meilleur coup?

Définitivement le LOW show, chaque année les filles viennent des 4 coins du Québec afin d’assister au show à l’autodrome St-Eustache. Elles se préparent afin que leur voiture soit prête pour cet évènement. Voir toutes les filles ou du moins BEAUCOUP de nos filles présentes sur place c’est simplement MAGIQUE.

Voir à quel point elles sont fières de représenter le groupe et d’être là. J’ai toujours dit que le groupe, Jenny et moi avons fait la gestion, mais elles, elles font tout le reste. Donc je crois que ce show est très représentatif du pouvoir de nos membres dans le groupe.

  1. Avez-vous vécu des erreurs de parcours?

Erreurs de parcours? Je ne considère rien comme des erreurs, mais des leçons. Jenny et moi sommes, à la base 2 membre qui a une vie en dehors de notre groupe. Nous n’avons pas étudié dans le domaine et nous avons des emplois qui sont très différents que de gérer une organisation comme LOW. Je ne crois pas que nous ayons eu d’erreurs de parcours, je crois que LOW a toujours su évoluer avec le temps à travers les bons moments comme moins bons moments.

  1. Quelle est la plus grande force de votre équipe?

Les membres. Elles sont notre force. Leur sentiment d’appartenance leur fierté. Ladies On Wheels ne serait rien sans elles.

J’ajouterais également le respect. De nos jours il est plutôt rare de voir autant de gens se respecter entre eux.

 

www.ladiesonwheelslow.com

Le novembre 13, 2018
Humark