Comment bien se vendre sur un cv ?

Tout le monde sait bien qu’un CV qui réussit ne parle pas que de qualifications : il vous vend comme profil idéal. En vous vendant travers votre CV, vous incitez le recruteur à acheter vos qualités qui se révèlent pertinentes pour le poste. L’essentiel consiste donc à répertorier vos informations principales de manière à ce que votre employeur les considère comme des atouts et non pas seulement comme une liste de compétences.

Emploi automobile : bien se vendre sur son CV

Comme vous le savez sans doute déjà, les responsables RH n’ont pas le temps de lire des centaines, voire des milliers de CV qui circulent sur la Toile. Au Québec, il est avéré qu’une seule entrevue d’embauche est accordée pour 200 CV reçus par l’employeur moyen. De plus, vous n’avez que 10 à 20 secondes pour convaincre un responsable RH de lire votre CV et de vous accorder une entrevue. Cela ne vous laisse pas beaucoup de temps pour vous vendre, n’est-ce pas ?
Tout au long de votre recherche d’emploi, vous devez utiliser votre CV pour vous faire connaître. À l’aide de ce document, vous vous vendezdans le but de décrocher cette fameuse entrevue.En fait, nous avons tous tendance à acheter des produits dont les mérites sont mieux vantés que les autres, et il y a toujours sur le marché des produits meilleurs que ceux que nous avons achetés. Et il en va de même pour votre CV : si vous pouvez mieux vous vendre, vous aurez peut-être une meilleure chance de décrocher une entrevue d’embauche, beaucoup plus rapidement qu’un autre candidat qui possède de meilleures qualités. Autrement dit, vous devez utiliser votre CV comme un support publicitaire qui incitera ses lecteurs à aller plus loin dans sa lecture. Pour cela, découvrez nos conseils pour rédiger un CV qui vous aidera à rehausser votre valeur aux yeux des recruteurs.

Définissez un objectif professionnel captivant

La plupart de nous lisons de haut en bas, et l’une des premières infos que le décideur RH va probablement lire est votre présentation. Cette partie de votre CV devra contenir votre objectif professionnel ainsi que votre compétence de base. De type « Leader automobile, 15 ans d’expérience en direction et gestion d’une équipe de vente gagnante », cette partie vous permettra de vous démarquer largement des autres candidats.
Une fois cette étape franchie, mettez en avant votre parcours universitaire et professionnel jusqu’à ce jour. N’hésitez pas à mentionner toutes les expériences notables que vous avez eu la chance de trouver, que ce soit dans les services communautaires ou dans les entreprises. Pour chaque poste présenté, décrivez vos missions et responsabilités ainsi que toute information relative au poste ciblé.
Au cours de cette phase, vous devez revoir votre histoire à nouveau. Mais cette fois-ci, concentrez-vous sur les contributions que vous avez apportées auprès de vos anciens employeurs. Ici, le story-tellingest tellement pertinentque votre recruteur n’aura de choix que de vous suivre dans votre histoire. Pour chaque poste occupé, quelles différences avez-vous apportées au sein de l’entreprise ? À quelles réalisations notables avez-vous participées ? Sur quels projets spécifiques avez-vous travaillé et quel était votre rôle ? Quels défis ou obstacles avez-vous rencontrés, et comment les avez-vous surmontés ? Quels objectifs avez-vous atteints ? Quelles améliorations sur le long terme avez-vous laissées dans l’entreprise après votre départ ?

Concentrez-vous sur les besoins de l’employeur

Tout au long de l’élaboration du CV, concentrez votre attention sur ce que vous pouvez faire pour l’entreprise et non sur ce qu’elle peut faire pour vous. Que recherche l’employeur ? Qui serait le candidat idéal pour le poste ? Qu’est-ce qui vous démarquerait de tout autre candidat ? À quel point vos compétences correspondent-elles à celles de l’entreprise ? Essayez de répondre à toutes ces questions et intégrez leurs réponses dans votre CV.

Auto Jobs : ajouter de véritables témoignages

Il va sans dire que les références ne suffisent plus à convaincre les recruteurs. Pour surmonter cela et booster votre potentiel, ajoutez des témoignages de deux ou trois collaborateurs dans votre CV. Nanti de ces déclarations, votre CV sera plus qu’une liste de références. En revanche, si vous êtes réticent dans cette nouvelle méthode, n’oubliez pas de toujours recueillir vos références à l’avance et demandez-leur la permission avant que vous vous apprêtiez à répondre à l’offre emploiautomobile.

Vos points forts

Que vous apprend votre parcours sur vos forces et vos limites ?Pour cela, procédez comme suit :

  • Pour chacune de vos réalisations, quelles capacités aviez-vous à démontrer tout au long du projet ? Des compétences particulières en service client ou dans l’emploi mécanicien ? Gestion de projet ?
  • Identifiez les évaluations de performance, les lettres de référence, les outils d’évaluation et les notes de projet que vous avez établies par le passé. Efforcez-vous alors de trouver les indices qui permettent de détecter vos points forts.
  • Trouvez l’occasion de parler à vos anciens collaborateurs et demandez-leur ce qu’ils considèrent comme vos forces et pourquoi ils ont apprécié votre entourage.

Ajoutez votre blog, votre portfolio ou vos réseaux sociaux

Si vous avez un blog qui traite du domaine de votre recruteur, ajoutez son lien dans votre CV. Cela montrera à l’employeur que vous êtes tout dévoué à votre domaine et que vous accordez du temps au développement du secteur d’activité, tout en lui permettant de se renseigner davantage sur votre monde. De plus, la mise en place d’un lien de blog dans votre CV fournira une preuve concrète de vos compétences et qualités professionnelles. Et, bien entendu, il en va de même pour votre portfolio et vos profils de réseaux sociaux comme LinkedIn ou Facebook. Élaborer un CV qui se vend peut prendre un certain temps, mais plus vous passez du temps à le perfectionner, plus vous avez de chances de décrocher une entrevue d’embauche dans l’emploi automobile.

Le septembre 28, 2018
CFAQ