Combien coûte l’absentéisme au travail?

L’absentéisme au travail n’est pas uniquement une source d’inquiétude et d’irritation pour les employeurs, mais ceci peut représenter un coût énorme annuellement. Selon Statistique Canada, ceci représenterait des billions de dollars aux entreprises canadiennes chaque année. Il est très difficile de faire le calcul du coût réel que représente l’absentéisme, car plusieurs facteurs doivent être considérés. Que ce soit l’impact sur le rendement ou la productivité, le coût d’un remplacement et l’impact émotionnel sur l’équipe et l’environnement de travail. Comprendre ce que représente réellement l’absentéisme au travail et son coût réel est important afin d’élaborer et de mettre en place des directives strictes.

Il y a une multitude de raisons qui cause l’absentéisme, passant d’un accident ou d’une maladie grave, en passant par une baisse de l’intérêt ou le manque de travail et pouvant tout autant être un problème de transport ou une faible constitution physique. Les raisons sont vastes et variées, elles sont légitimes ou non.

Le coût de l’absentéisme au travail

Bien que difficile à établir concrètement, il y a, comme déjà mentionné, de multiples facteurs qui doivent être considérés. Et ce, que ce soit :

*L’impact sur la productivité : Les autres employés devront prendre un surplus de travail afin de supporter le manque de main-d’œuvre. Des employés seront appelés à fournir une formation afin d’orienter de nouveaux employés ou un remplacement. Le moral des employés pourrait être affecté par la surcharge et l’absence d’un collègue.

*Un coût financier et administratif : Des heures supplémentaires devront être réalisées afin de combler le travail qui n’est pas réalisé, les bénéfices de protection de salaire devront être versés, en plus du salaire et des bénéfices d’un employé temporaire pour combler. Les primes payées des programmes de protection du revenu pourraient finir par augmenter.

Au-delà d’une question de sous

Outre, l’impact en termes de dollars, l’absentéisme a également un effet considérable sur la force de travail d’une entreprise.

La continuité :

L’absentéisme au travail

Les absences fréquentes d’un employé au sein d’une équipe peuvent nuire au développement d’un projet et affecter sa continuité. Ainsi, une équipe de travail ne pourra pas poursuivre dans la ligne de direction d’un projet, car ils chevaucheront de leur tâche à celle de la personne qui est absente. De plus, il est difficile d’évaluer les aptitudes d’un employé qui est constamment absent. Ou encore, comment cet employé s’intègre-t-il à son environnement et son équipe ?

La performance :

L’absentéisme au travail

Les gens qui semblent recevoir un traitement préférentiel alors qu’ils sont souvent absents, c’est-à-dire sans sanction réelle de la part de l’équipe de gestion, peuvent atteindre le moral des autres employés. Les membres d’une équipe vont nécessairement constater que les absences répétées, qu’elles soit justifiées ou non, d’un collègue ne sont pas sanctionnées. Ils pourraient conclure qu’ils peuvent bénéficier de ce même traitement. Un cycle vicieux peut s’ensuivre ainsi, avec les autres employés qui vont suivre le mauvais exemple, car la situation n’a pas été gérée convenablement.

Le conflit :

L’absentéisme au travail

Les employés qui doivent couvrir les absences répétées d’un collègue qui a un taux d’absentéisme élevé pourraient commencer à avoir du ressentiment. Un état de frustration et d’injustice pourrait s’insinuer au sein de l’esprit de l’équipe, et entre les membres de l’équipe. La tension qui sera ainsi créée rendra l’environnement de travail inconfortable, ralentira la productivité et occasionnera un taux de roulement de personnel très élevé.

Considérant tous ces facteurs, il est donc primordial pour une entreprise de développer et d’instaurer des lignes de conduite strictes. Enrayer et voir à la gestion de l’absentéisme est tout simplement essentiel pour toute entreprise qui désire poursuivre sa croissance.

Inscrivez-vous à jobondemand.ca

Le août 10, 2017
Humark